En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de permettre le bon fonctionnement de nos services. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Votre agent commercial
Immoliaison Blois Nord 41
(lire les 15 avis)

Agence IMMOLIAISON BLOIS NORD 41 - 41330 CHAMPIGNY EN BEAUCE

Mon secteur Blois nord, Vendôme sud


Retour à la page d'accueil

J'ai choisis le secteur au nord de BLOIS et au Sud de Vendôme pour sa qualité de vie à la frontière entre la Beauce et la Sologne. Il offre une proximité des châteaux de la Loire, du TGV (moins de 30 min de la gare TGV de Vendôme, elle-même à moins d'1h30 de Paris) , des métropôles d'Orléans et de Tours à 1h00 en trajet autoroutier.

De Villebarou à Conan en passant par Landes-le-Gaulois, Maves, La Chaussée St Victor, Vendôme sud Herbault ou encore La Chapelle Vendômoise, vous découvrirez de jolis paysages de campagne aux portes de BLOIS et de VENDÔME

CHAMPIGNY en BEAUCE

Entre les années 1870 et 1890, un riche notable loir-et-chérien édifie une cité d'habitations pour les ouvriers agricoles. Partant du constat des conditions déplorables des logements ruraux, Dessaignes souhaite remédier au fléau de la dépopulation des campagnes.

A l'époque, cette cité constitue un nouveau quartier dans la commune de Champigny-en-Beauce où, Dessaignes, initiateur et plus riche propriétaire terrien des lieux, est aussi maire. Au moment où des bouleversements économiques et sociaux sans précédents transforment la société française, la cité incarne un nouveau vivre ensemble.
En 1889, la cité reçoit une médaille d'or à l'Exposition universelle de Paris, récompense suprême pour une initiative sans équivalent dans le monde rural.

La cité agricole est toujours habitée aujourd'hui et, il plane encore à Champigny le poids de cette histoire singulière qui demeure une formidable aventure humaine...

 

La CHAPELLE VENDOMOISE

 

DolmenOn peut visiter sur le territoire de la commune le dolmen de la Pierre Levée, qui est un ouvrage néolithique. Jusqu'en 1329 il a symbolisé la limite entre le Comté de Vendôme et celui de Blois; il appartient aujourd'hui à la Société Archéologique, Scientifique et Littéraire du Vendômois.

 

 

FOSSE

Les historiens supposent qu’il fut construit à l’emplacement d’une ancienne construction. Il fut bâti à deux périodes différentes. L’aile Nord-est en pierre et briques date du XIIe siècle. L’aile Sud, quant à elle, date du XVIe siècle. Elle est de style Renaissance.

Le château possède son propre puits, des granges au Nord ainsi que des souterrains dont l’un débouchait au hameau de Vilaine et l’autre à la ferme de Brûlé en passant sous l'actuelle poste. Voûté et en pierre de taille, ce souterrain possédait une ouverture vers le Val de Cisse et des petits panonceaux situés à l’intérieur indiquaient les diverses directions et sorties. Ces souterrains sont maintenant bouchés par des effondrements.

Ce moulin était, à l’origine, sous l’autorité de divers propriétaires dont M. de Salaberry. Un incendie en 1872, le ravagea : il fut reconstruit et devint plus performant. Le moulin possède une roue couverte hydraulique de 5 mètres de diamètre. Il fonctionna jusqu’en 1989. Ce moulin produisait essentiellement de la farine à pain. Le dernier propriétaire connu est M. Morel.

Au début du XIXe siècle, le salaire des meuniers était fixé en fonction de la quantité de farine qu’ils avaient à moudre. Ils étaient des personnages respectés dans la commune. L'arrivée des concasseurs à grains mit fin aux moulins à meules de pierres.

 

La CHAUSSEE St VICTOR

La Chaussée Saint-Victor, commune du site inscrit Val de Loire Patrimoine mondial de l’UNESCO, possède des atouts variés que ce soit sur le plan historique, culturel et patrimonial.
Le terme « La Chaussée » fait vraisemblablement référence à l’antique voie romaine. La Chaussée était un hameau du village de Saint-Victor situé dans le val. L’ermite Saint Victor y vivait et il fut consacré Évêque du Mans vers 525.
L’ermite est représenté avec une biche blanche qu’il avait apprivoisée après l’avoir sauvée des eaux. On la retrouve sur le blason de la Commune.
Les crues successives de la Loire obligèrent les villageois de Saint-Victor à se loger progressivement sur le coteau dans le hameau de La Chaussée.

C’est à la Révolution que la commune prit le nom de La Chaussée-Saint-Victor.

 

SELOMMES

Visite de SelommesVisite vue du ciel de la ville de Selommes dans la région Centre-Val-de-Loire. Vidéo de drone.

Les premiers seigneurs de Selommes s’appelaient les Tibivilliers.
Ils résidaient au Château de Pointfonds construit vers 1430 sur l’emplacement d’un premier château plus ancien.

Au dessus de la porte d’entrée du château, une plaque de bois a été gravée récemment. Il y est écrit  : «  Moeris Tibi Villerlus  » Cette inscription correspond à : « Ici tu es le bienvenu  »

L’histoire de Selommes se confond avec l’Histoire de France quand Louis XI vint séjourner à Selommes.

 

Retour à la page d'accueil